Projet: MICOALGA-FEED: 

Réduction des antibiotiques de l’élevage grâce à un régime naturel basé sur l’utilisation de champignons et d’algues.

Micoalga-Feed est un groupe d’exploitation supra-autonomique dont le but est de réduire ou d’éliminer l’utilisation d’antibiotiques de l’élevage à travers des aliments naturels à base de champignons et d’algues.

Projet d’innovation cofinancé de 80% par le Fonds européen de l’Union européenne de l’Union européenne et de 20% par le ministère de l’Agriculture, de la pêche et de la nourriture, dans le cadre du programme national de développement rural 2014-2020. La Direction générale du développement rural, de l’innovation et de la formation agroalimentaire (DGDRIFA) est l’autorité chargée de l’application de ladite aide. Budget total: 524 847,66 €. Grant total: 505,519,66 €.

Le projet est né sur la base de l’OMS de l’OMS de la Santé, qui implique la collaboration de multiples disciplines aux niveaux local, national et international, pour atteindre une santé optimale pour les personnes, les animaux et l’environnement. En ce sens, le micoalga-flux est axé sur l’amélioration du bien-être des animaux dans l’élevage de volaille. Quand un animal est malade, il est traité avec des antimicrobiens. Cependant, pendant des années, des mesures alternatives sont étudiées pour leur utilisation. Dans le cas spécifique de l’élevage de volailles, les voies de contagion les plus fréquentes sont digestives et par inhalation, ce qui facilite la colonisation de microorganismes pathogènes provoquant des maladies nécessitant un traitement.

Pour cela, dans le cadre du projet, de nouveaux aliments complétés par des ingrédients innovants obtenus à partir de la culture des fongiques et des microalgues ayant une capacité antibiotique, immunomodulant et anti-inflammatoire sont développés.

Pour ce faire, Micoalga-Feed a marqué les objectifs spécifiques suivants:

  • Concevoir et développer des matières premières fonctionnelles basées sur des champignons et des microalges dirigés vers le secteur de l’élevage.
  • Les ingrédients (et les combinaisons d’entre eux) seront sélectionnés et fabriqués en fonction de champignons et de microalgues avec un plus grand potentiel.
  • Évaluer in vitro la capacité antimicrobienne, immunomodulatrice et anti-inflammatoire et analysé analysé les ingrédients et les aliments formulés.

Au moyen d’une batterie de test in vitro, comprenant la simulation du système digestif aviaire, la capacité antimicrobienne, immunomodulatrice et anti-inflammatoire des ingrédients à base de champignons et de microalgues sera évaluée, ainsi que des aliments complétés par lesdits ingrédients. Sur la base de ces essais, le montant à ajouter de chaque ingrédient sera calculé de manière à maintenir son efficacité après les traitements nécessaires à la fabrication de l’alimentation. Enfin, les ingrédients et les aliments choisis pour leur plus grande efficacité seront caractérisés de manière analytique.

  • Évaluer in vivo l’efficacité de l’alimentation dans une ferme aviaire expérimentale.

Productive, épidémiologique, clinique et statut du système immunitaire des oiseaux seront effectués. Sur la base des résultats obtenus, l’alimentation sera sélectionnée et classée par degré d’efficacité.

Groupes d’opérations: groupes d’opérations, principaux acteurs de la mise en œuvre de l’AEI-AGRI (Association européenne de l’innovation dans l’agriculture productive et durable), sont l’un des principaux outils de l’exécution du programme national de développement rural 2014-2020 pour promouvoir l’innovation dans Le secteur agroalimentaire et forestier au sein de la portée européenne. Il s’agit du regroupement d’agents de profil différents avec des intérêts communs, tels que les agriculteurs, les éleveurs, les entreprises, les centres de recherche ou la formation et la divulgation, associés à la mise en place d’un projet d’innovation afin de donner une réponse commune et un problème multisectoriel à un problème ou avoir besoin.

Pour plus d’informations sur les groupes d’exploitation:

Partenaires: Pour mener à bien cette initiative, le micoalga- Feed est composé d’une équipe multipleplink qui compte 12 participants et collaborateurs au total.

Membres du demandeur

  • La Société Foundation University Gallega (Fetuga), représentant du groupe d’exploitation.
  • HIFAS Vétérinaire, S.L.
  • Neoalgae Micro Sheeweed Products, s.l.n.e.
  • Groupe Uvesa.

Membres sous-traités

  • Centre technologique Ainia.
  • Université de Vigo (groupe de recherche biomasse et développement durable).
  • Institut de recherche et de technologies alimentaires (IRTA).
  • Université d’Oviedo (ministère de la biologie des organisations et des systèmes).

Membres collaborateurs

  • Association espagnole de la science de la volaille (AECA), branche espagnole de l’Association mondiale des sciences de la volaille (WPSA).
  • Fondation espagnole pour le développement de la nutrition des animaux (Fedna)
  • Confédération espagnole de fabricants d’aliments composites de société (CESFAC)
  • Association espagnol interprofessionnelle de la viande de volaille (avocaire)

Web et RRSS: Plus d’informations sur Micoalga-Feed sur le site du projet: www.micoalga-feed.es

Aussi dans le RRSS:

Facebook: https://www.facebook.com/grupo-opérative-micoalga-feed-109323114755661

Twitter: https://twitter.com/micoalga

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/micoalga-feed/