Il consiste en la mise au point d’un plateau prototype capable de générer du CO2 et qui augmente de 20% la durée de vie utile de la viande de poulet fraîche.

Le groupe UVESA et la société Thermoforms de Levante travaillent – grâce au financement de l’AVI (Agence valencienne de l’innovation) et à la collaboration de l’Institut technologique de l’emballage, du transport et de la logistique (ITENE) et de l’Institut de l’agrochimie et de la technologie alimentaire (IATA) ) – dans le développement d’un plateau générateur de dioxyde de carbone (CO2), un conteneur actif qui permettra également de réduire les coûts d’emballage et de conserver la bonne apparence du produit en évitant les exsudats.

Ce prototype de plateau, du projet AVICO2, intègre des systèmes émetteurs de CO2 qui permettent de générer l’atmosphère souhaitée à l’intérieur du conteneur sans qu’il soit nécessaire d’incorporer le mélange de gaz habituel au moment de l’emballage. De même, il offrira une réduction des coûts par rapport à la technologie actuelle du fait des économies d’investissement en machines et installations complexes, ainsi qu’une augmentation de la vitesse de l’emballage et, partant, une productivité accrue.

L’élimination des exsudats améliorera également l’apparence des aliments emballés, car le nouveau plateau les recueille dans un compartiment situé sous la viande de poulet.

Avec cette initiative, Grupo UVESA franchit une nouvelle étape dans l’avenir de l’emballage, conformément aux nouvelles exigences européennes en matière d’économie circulaire, en permettant l’élimination de matériaux complexes et en réduisant l’utilisation de plastique. Cela contribue également à réduire le gaspillage alimentaire et les impacts négatifs que cela implique en termes de durabilité sociale, économique et environnementale.