• Un engagement de plus en faveur du développement économique rural et de la création d’emplois
  • Groupe Uvesa élargit son réseau de fermes intégrées avec trois nouvelles fermes de poulets à Albarracín (Teruel)

Groupe UVESA a élargi son réseau de fermes intégrées avec l’incorporation de trois nouveaux bâtiments pour l’élevage de poulets certifiés situés à Albarracín (Teruel) avec une capacité de 28 000 poulets à croissance lente et une alimentation 100% végétale.

Les entrepôts – gérés par Piensos Sol, une société spécialisée dans l’alimentation animale et une marque appartenant à Promociones Ganaderas Turolenses, S.A. (PROGASA) – a commencé son activité le 22 avec l’entrée des premiers poussins nouveau-nés pour leur élevage et leur engraissement et ils intègrent les dernières technologies en matière de bien-être animal, avec une durée minimale de 56 jours pour chaque élevage. Le Grupo UVESA sera chargé de superviser l’entrée, l’alimentation, la sortie et la commercialisation de ce poulet à viande jaune dont la production sera de 84 000 poulets par élevage et de 340 000 par an.

L’opération sera la plus grande installation certifiée de ce type dans la province lorsque la deuxième phase du projet de six entrepôts sera achevée, située sur un terrain de 87 000 m² dans le domaine de la Masía Alta de Albarracín. Il aura une capacité de production de quatre couvées par an pour un total de 672 000 unités de volaille. L’investissement, une fois le projet terminé, sera de 2,7 millions d’euros avec la création de 3 emplois directs et permanents, dont deux sont déjà dans les effectifs. Avec cette collaboration, Grupo UVESA confirme son engagement en faveur du développement économique rural et de la création d’emplois.

Développement durable

La nouvelle exploitation a un faible impact environnemental grâce à l’utilisation d’énergies durables pour la climatisation de ses installations de production et à l’embauche de la société agréée Fertinagro Organia, spécialisée dans le traitement et la réutilisation desdits sous-produits comme engrais agricoles, pour le gestion intégrale des déchets organiques qu’elle génère. De plus, sa situation isolée, mais en même temps très accessible par la route, offre une garantie de biosécurité qui, associée à la faible densité de bétail de cette espèce dans la zone, a été déterminante pour l’accord d’intégration entre l’UVESA et PROGASA.