Groupe Uvesa est conscient de la bonne utilisation des ressources limitées offertes par la nature, nous nous engageons donc pour l’économie circulaire, ainsi que pour la prévention et la gestion des déchets. Pour cela, nous produisons des changements dans la production et le recyclage des matériaux pour préserver l’environnement et ses ressources.

Nous consacrons donc des ressources pour réduire progressivement les impacts des émissions de carbone causées principalement dans son processus de production.

En fait, le gaz naturel liquéfié est actuellement introduit dans les usines de production. Un changement qui optimise le coût du transport et, en conséquence directe, réduit la consommation de carburant, car il s’agit d’un carburant fossile avec moins d’impact sur l’environnement et réduit les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère de 20 à 30%.

D’un autre côté, UVESA a été l’une des premières entreprises à mettre en œuvre la technologie et la conception dans l’emballage de ses produits pour minimiser la génération de déchets plastiques. En effet, aujourd’hui, les plateaux utilisés sont constitués à 80% de matériaux recyclés.

De même, UVESA possède ses propres usines de traitement des eaux usées dans toutes les usines de production pour son traitement et des investissements sont actuellement en cours dans sa propre usine de traitement des eaux usées pour l’usine de Cuéllar. Les traitements de l’eau sont effectués par des gestionnaires spécialisés dans le traitement de l’eau.

UVESA, consciente de la bonne utilisation des ressources (limitées) offertes par la nature, s’engage à en faire une utilisation responsable. En 2008, lors de la construction de l’usine de traitement des oiseaux de Tudela, elle a investi un million d’euros dans une station d’épuration, mettant en œuvre les meilleures technologies disponibles pour restituer l’eau dans l’environnement dans les conditions qu’elle reçoit, en installant un système de membrane MBR. Ceci a permis une économie d’énergie de 25%, une diminution de 16% de la boue totale produite et une réduction de 83% de la quantité de boues biologiques avec l’installation d’une ligne de traitement de déshydratation.